Ah ! Les jeunes d’aujourd’hui…

… dit-elle en vieille, déjà…

 

Ce jour-là, en stage à la maternité, j’ai rencontré 3 jeunes filles, vraiment toutes jeunes. Et sérieusement, et sans vouloir jouer les vieilles rabat-joie (je suis encore pourtant à plusieurs années de mes 30 ans), parfois j’hallucine ! … Je ne sais pas si le monde a changé, si j’étais une gamine vraiment coincée ou si le hasard a joué sur cette journée, sûrement un peu des trois, mais j’ai peur pour mes futures enfants…

 

– Première visite, Célia, 15 ans, vient pour douleurs abdominales. Elle est amenée par sa mère, et après les premières questions d’ouverture de dossier (état civil, poids, taille, antécédents, allergies…), se pose la question habituelle, à savoir ce qui lui arrive.Douleurs dans le bas du ventre, plus prononcées d’un seul côté, avec un retard de règles de quelques jours. Pas de contraception orale. Je lui demande si elle a des rapports sexuels, oui. Je lui demande si elle se protège (des préservatifs), elle répond que non. Elle a peur d’être enceinte.L’examen initial est assez rassurant, je fais une échographie qui ne montre rien de particulier, et bien sûr je prescris un bilan sanguin (test de grossesse) pour les résultats duquel elle attendra en salle d’attente (on n’a pas la même attitude face à une douleur abdominale enceinte ou non… la trouille de la GEU).En attendant, dernière question (sans la maman, bien sûr) : à savoir si elle a fait le test VIH. Oui, oui, elle compte bien le faire, comme ça faisait un an qu’ils étaient ensemble, ils ont enlevé la capote, et maintenant, 3 mois après, ils envisagent de se tester, elle est pas irresponsable, quand même !

 

– Seconde visite, Kelly, 17 ans, vient pour brûlures mictionnelles (ça la brûle quand elle fait pipi). Infection urinaire en diagnostic préliminaire, infection urinaire manifeste dès le début de l’examen, diagnostic confirmé à la bandelette urinaire… On passe donc à l’ordonnance, et aux conseils hygiéniques…«et tu bois beaucoup»«oui oui, vraiment beaucoup !»… et après un petit silence : «enfin… beaucoup d’alcool, mais pas beaucoup d’eau !»…

 

– Et la dernière, merci Elodie d’être venu ce jour-là… Elle a un retard de règles, des saignements pas comme d’habitude, et elle a très, mais alors vraiment très mal en bas à droite. pas de fièvre, bilan sanguin normal (réalisé après coup), je lui demande (en préparant ma sonde d’échographie endovaginale) si elle a une contraception et si il y a des possibilités pour qu’elle soit enceinte… Elle rougit, toute gênée, et m’annonce qu’elle a 15 ans, alors forcément elle est vierge et donc pas enceinte…Evidemment, je le lui ai fait redire 3 fois après avoir fait sortir sa maman (pour ne pas la gêner pendant l’examen), lui ai bien expliqué les risques à me cacher une possibilité de grossesse (GEU encore une fois)… Mais elle avait l’innocence et la naïveté pour elle quand elle m’avait répondu la première fois… Ouf, merci, je devenais blasée !

Publicités

~ par docnmama sur 23/02/2013.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :