Une réalisation très personnelle… #2

Cet article fait suite à celui-ci.

J’expliquais que depuis l’annonce de ma grossesse, je me suis lancée dans un projet personnel, une sorte de cadeau de naissance que je fais à mon bébé, mais aussi une manière de rassembler toute ma famille et tous nos amis auprès de nous, de lui, pour toujours.

Dans le principe du collier de blessing way, j’ai demandé à chacun des tissus, et entamé un plaid en patchwork, qu’il gardera toute sa vie, depuis sa naissance, si j’arrive à le terminer à temps pour l’emmener en salle de naissance avec moi.

Encore une étape de passée.

J’ai donc cousu tous les morceaux entre eux, et réalisé la couche supérieure du plaid, le patch :

20130305_132020

Ca prend forme, hein ?!

Les prochaines étapes sont d’additionner les couches : le patch en « recto », un tissu (et je ne me suis toujours pas décidé lequel) en « verso », et un molleton entre les deux. Je dois matelasser le tout, puis tailler les côtés et poser le biais de finition. Avec un peu de courage, à la fin de la semaine il est fini.

Pour ceux que ça intéresse, je vais mettre ici un petit récapitulatif de ce qu’on m’a envoyé, c’est assez joli les idées qu’on a pu y mettre…
– Ma maman m’a envoyé des tissus de canapés que j’ai toujours vu à la maison. C’est eux qui les avaient retapissés. Elle m’a aussi envoyé mon tout premier sac à dos, quand j’étais bébé : un petit sac rose avec un ange brodé dessus, des petites ailes blanches et la fermeture du sac était la tête de l’ange avec des cheveux en laine rose bouclés. Heureusement il a suffisamment vieilli pour que je n’aie aucun regret à le découper plutôt qu’à le transmettre tel quel à mon bébé.
– J’ai utilisé un tissu avec lequel j’avais cousu un pantalon thai à mon Papa. Il en voulait un d’hiver, mais comme ça n’existait pas, je lui en avais fait un en velours gris sombre.
– Un de mes frères, dont la femme est designer, a envoyé des échantillons qu’elle utilise au travail.
– Mon autre frère a sacrifié le T-shirt préféré de son adolescence.
– La marraine de bébé a sacrifié un paréo qu’elle a énormément utilisé, et chacun de ses fils m’a donné un ancien T-shirt d’uniforme d’école en Martinique.
– Son parrain a envoyé sa ceinture de Viet Vo Dao, un art martial qu’il pratiquait quand mon mari l’a connu, mon mari étant lui-même dans les arts martiaux depuis l’âge de 5 ans. C’est (presque) toute sa vie.
– Une de mes cousines, à qui j’ai appris le tricot, m’a tricoté un petit carré avec un coeur en point de maille (ce que je lui ai aussi appris à faire). C’est donc important dans notre histoire.
– Une autre m’a envoyé son pyjama préféré de son bébé (qui a 4 ans aujourd’hui). Elle est enceinte en même temps que moi, avec un bébé prévu 10 jours après le mien.
– Une autre de mes cousines a oublié de m’envoyer du tissu, mais elle m’en avait donné à un Noël il y a un moment, et donc je les ai utilisés.
– Une autre m’a envoyé 3 tissus : un bout des premiers rideaux de sa première chambre après avoir quitté la maison de ses parents, un morceau du tissu utilisé pour la naissance de ses enfants (sac à langer, tour de lit… elle avait tout fait coordonné), et un tissu Harry Potter, parce que c’est sur un forum Harry Potter que mon mari et moi nous sommes rencontrés.
– Encore une m’a envoyé deux tissus, qu’elle avaient utilisés à la naissance de ses filles (jumelles) pour leur coudre de petits vêtements. Elle ne savait pas que c’étaient des filles, donc les tissus sont unisexes.
– Le seul de mes cousins garçons qui m’a envoyé un tissu a sacrifié le premier pyjama porté par son fils, et par son second fils également. TRES personnel !
– Une de mes tantes a sacrifié la manche d’une tunique qu’elle s’était cousue à partir d’un tissu ramené d’Inde, quand elle y avait été adolescente.
– Deux autres de mes tantes ont voulu faire participer mes grands-parents décédés, en m’envoyant des tissus de leur maison. C’est très émouvant…
– Une cousine de ma m!re a envoyé un grand drap écru venant du Maroc.
– Une copine rôliste a envoyé des tissus qu’elle utilisait pour se confectionner des vêtements. Comme elle en a envoyé beaucoup, je lui ai confectionné avec le reste des petits chaussons de bébé pour quand ce sera son tour… 😉
– La soeur d’une de nos meilleures amies, qui est décédée il y a deux ans, nous a envoyé un tissu pour elle-même (une vieille chaussette devenue orpheline) et un pour cette amie, pour qu’elle soit avec nous (de la résille noire avec laquelle elle s’était façonnée des ailes de succube pour un jeu de rôle). Ça veut tout dire qu’elle puisse participer à ce projet.
– Une autre amie a envoyé un tissu avec lequel elle avait fabriqué des petits Totoro pour décorer la chambre de sa fille née il y a 18 mois.
– Une autre un tissu liberty, elle en met souvent !
– Une autre les tissus avec lesquels elle nous avait fabriqué des sacs en cadeau de mariage. Comme elles ont été plusieurs à faire ces sacs, c’est du tissu pour toutes.
– Encore une a sacrifié un tissu qu’elle avait ramené du Japon lors d’une tournée de la chorale U l’année avant que j’y arrive. C’est à la chorale que je l’ai rencontrée.
– Des amis très proches de mes parents, qui sont comme une seconde famille, m’ont envoyés des morceaux de soie.
– Un autre ami proche de la famille a envoyé un tissu enfantin, avec des petits bonshommes qui arrosent leur jardin.
– Une autre n’a pas envoyé de tissu, mais nous avait façonné un arbre à voeux pour notre mariage, avec des tissus qui pendaient des feuilles, et des petits mots dessus. Je les ai utilisés.
– Pour notre part, j’ai mis pas mal de tissus avec lesquels j’avais fait toutes sortes de projets, et mon mari a sacrifié un de ses premiers doboks (tenue de TaeKwonDo) et un pantalon qu’il adore, ainsi que le tissu qu’il avait dans la poche de son costume, au mariage (vous savez ce tissu qui ne sert à rien et qu’on coordonne à la lavallière (et pour le coup à la vraie cravate qu’il avait donnée à mon père pour qu’ils aillent ensemble)).

Ça en fait, des tissus, hein ? 😉
Certains ont oubliés ou laissé passer le temps, mais il fallait bien que je commence à un moment, je ne pouvais pas toujours attendre… 😛
Un grand merci à eux tous !!

Si je peux avoir inspiré quelqu’un…

À bientôt pour la prochaine étape !

Publicités

~ par docnmama sur 05/03/2013.

9 Réponses to “Une réalisation très personnelle… #2”

  1. Je suis venue sur ton blog suite à tes interventions sur les VI (en commentaires puis sur la GPA) mais c’est finalement ton projet de couture qui m’inspire mon premier commentaire! C’est superbe. Et c’est surtout tout cet amour, tout cet entourage autour de ton bébé qui sont magnifiques. Je suis une jeune maman (jeune car bébé de 6 mois, mais j’ai 35 ans!) plutôt isolée car revenue de l’étranger, pas d’amis ici, et familles inexistantes. J’ai appris à coudre pendant ma grossesse et j’ai réussi le nounours et le nid d’ange, mais là, je suis bluffée! Très bonne fin de grossesse et vivement la suite!

    • Ben tu vois, moi le nid d’ange je l’ai acheté. Et j’ai aussi récupéré celui que j’avais tricoté il y a 3 ans pour mon premier neveu.
      Pour le patch, c’est l’idée venue d’un collier que ma cousine avait fait avec des perles données, dans ce même principe, pour la naissance de son fils. Mais je voulais quelque chose qui dure plus longtemps. Je ne sais pas du tout coudre, j’ai appris au fur et à mesure… 😉
      J’ai effectivement la chance d’être très entourée au niveau familial (même s’ils ne sont pas proches physiquement, justement ce sont des petites choses comme ça qui feront que bébé pourra dire bonne nuit à tout le monde en s’adressant aux petits bouts de tissus, ou au mobile que j’ai prévu de lui faire avec des photos de toute la famille).
      La suite pour ce soir ou demain, peut-être, si j’ai le temps et le courage (que je n’ai pas eu ces derniers jours à cause d’une petite agitation la nuit dernière >> fausse alerte, départ à la maternité, donc fatigue ensuite puisque la nuit fût très courte et riche d’émotions)…

  2. Vivement la prochaine étape. Tout ce monde mobilisé pour ton bébé ,c’est magnifique. J’espere que ton ptit loup le chérira (et qui sait le transmettra lui même à ses propres enfants >> même pas né que je lui imagine déjà des enfants)

    Morrigane

    • Je me suis moi-même imaginé mon fils le transmettant à ses propres enfants. C’est ce qui m’a fait préférer cette réalisation à un collier de blessing way… 😉

  3. […] Cet article fait suite à celui-ci et celui-là. […]

  4. Magnifique tradition dont j’avais déjà entendu parler. Quelle charge émotionnelle est portée par chacun de ces bouts de tissu, c’est vraiment très touchant! Dommage que la tradition n’existe pas pour les femmes en attente d’un enfant, ça nous ferait beaucoup de bien…
    Merci pour ce partage!

    • La tradition, c’est à vous de la faire…
      Quand vous dites « en attente d’un enfant », c’est en essai mais pas encore enceinte ?
      Si votre entourage est au courant (mais malheureusement les essais se font souvent dans le secret, moi je sais que je ne pourrais pas le garder), pourquoi ne pas décider que vous faites la tradition pour vous porter chance, amour et soutient ?
      Bon courage

      • Vous avez raison, la « tradition » peut très bien être modifiée et chacun peut se la réapproprier. En essais depuis 5 ans, en PMA depuis 3, mon entourage est au courant, mais on en parle pas. Je ne me vois pas leur demander ça, pour le moment. Mais l’idée est très belle, encore merci! Et une belle rencontre à vous, très bientôt!

      • Pour votre entourage, c’est une chose, mais j’ai lu des blogs qui se faisaient offrir leur petit bout de tissu (=leur soutient) par les lecteurs de leurs blogs… Peut-être plus facile à demander, et toujours tellement à recevoir…
        Vous êtes à une époque de votre vie difficile, dans laquelle le moindre petit bout de soutient est bon à prendre…

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :