Baptisé mais pas trop…

Je voulais en parler ici parce que ça pourrait en tenter quelques un(e)s qui ne connaîtraient pas.
Nous sommes des personnes spirituelles (je ne veux pas dire intelligentes, mais un peu métaphysiques : nous pourrions bien être religieux si nous rentrions dans les « cases » d’une Eglise. Mais ce n’est pas le cas. nous nous contentons donc de voir un au-delà non défini, un au-dessus non défini, et de nous dire que nous ne sommes pas uniquement matériels, mais sans statut réel), mais non religieuses. Nous avons notre propre église, disons. Non nommée. Et nous croyons aux traditions.
Nous nous sommes donc mariés un peu plus qu’à la mairie, mais pas à l’église, qui ne nous aurait pas acceptée sans tricherie (nous faire baptiser sans y croire vraiment), or nous respectons trop les religions pour tricher. Nous avions organisé à l’époque une cérémonie laïque, montée de toutes pièces, célébrée dans le jardin de mon enfance, officiée par un ami de ma famille, une sorte d’oncle surnuméraire. Aucune valeur légale, mais quelle valeur sentimentale !

Quand notre bonhomme s’est annoncé, nous avons tout de suite su que nous voulions lui offrir ce que ni l’un ni l’autre n’avions eu, et qui est un grand atout à notre avis, un parrain, et une marraine, donc un baptême.
Un parrain, une marraine, ce sont des gens rien qu’à nous. Nous ne les partageons même pas, comme nos parents, avec nos frères et soeurs. Ce sont d’autres adultes qui nous aiment, des sortes de suppléants qui peuvent entendre nos plaintes secrètes, celles que même nos parents n’ont pas le droit d’entendre, ou alors celles qui les concernent. Eux aussi nous offrent la même sécurité que nos parents, ils nous aimeront toujours, quoi qu’on dise ou qu’on fasse. Ils sont mieux que des parents parce qu’un peu copains aussi, et mieux que des copains parce qu’un peu parents aussi. Ils sont uniques, à nous, et nous aident à grandir et à nous situer… Je trouve que ce sont des concepts géniaux. Et on a trouvé des gens géniaux pour les incarner pour notre fils.

Et du coup, saviez-vous qu’il était possible de faire baptiser vos enfants sans passer par l’Eglise, lors d’une cérémonie tout à fait officielle ? On appelle ça le parrainage républicain ou baptême civil. Ou encore baptême républicain ou parrainage civil. Bref…
La peur que j’avais, rapidement balayée, c’est le côté officiel de la chose. Mais il n’y a aucun caractère légal, surtout aucun papier qui dit « si je meurs, vous avez une responsabilité d’enfer »… L’adjoint au maire qui a officié nous a même dit qu’il n’avait pas le droit de dire « je vous déclare parrain et marraine » (ce qu’il a quand même fait pour nous faire plaisir), et quelqu’un m’a dit que le maire en personne n’avait pas le droit d’officier, trop « officiel », justement.

Bref, c’est une cérémonie un peu officielle mais pas trop, qui permet de nommer un parrain et une marraine devant témoins, famille, et avant l’occasion d’une petite fête.

Après ça, la petite fête, c’est un peu (mais bien moins) comme un mariage, comme un vin d’honneur : on a fait un goûter dinatoire, avec des amuse-bouches qu’on avait fait maison, sucré, salé, des boissons avec champagne et jus de fruits, et des bonbons parce qu’il y avait les petits cousins et les enfants des copains.
Comme pour un mariage, aussi, on avait désigné un thème, pour le coup le thème du vent et du ciel : en déco, on avait fabriqué plein de petits cerfs-volants (absolument pas volants, mais on les a punaisés au plafond), une magnifique montgolfière en guise de luminaire (avec une boule japonaise de couleur et un petit panier dessous avec des bonshommes dedans), des oiseaux de carton sur les murs, des ballons partout, et des petits moulins à vent plantés dans les fleurs et les bols de bonbons.
On a eu la chance d’avoir le beau temps, on a envoyé des bulles, il y avait une table basse qui s’est rapidement retrouvée couverte de cadeaux, et j’avais cousu sa petite salopette blanche dans le tissu de la chemise de marié de son père (très symbolique, d’autant que je portais la dite chemise au moment de sa conception, mais chuuuut…).

Et vous, baptême ou pas ?

Publicités

~ par docnmama sur 04/10/2013.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :